Demander son devis carrelage : tout savoir sur le carrelage mural et au sol

Le carrelage est un matériau très utilisé dans nos maisons. Des plus anciennes bâtisses aux ouvrages les plus modernes, le carrelage trouve toujours sa place au sein de pièces importantes de la maison telles que la cuisine ou la salle de bain. Facile à poser, robuste, facile d’entretien et hygiénique, le carrelage prend différentes formes, est composé de différents matériaux et reste un élément de choix dans nos maisons. C’est en effet la diversité des matériaux, formes, coloris, formats et qualités qui font de ce revêtement l’un des plus apprécié pour les sols ou les murs.

devis-carrelage

Choisir son carrelage peut donc s’avérer plus compliqué que prévu. En effet, face à la multitude de possibilité, nombreux sont ceux qui ne savent plus où donner de la tête.

Vous trouverez ici, toutes les informations nécessaires au ciblage de vos besoins et de vos envies avant de demander un devis carrelage adapté. En effet, plus qu’une question d’esthétique, bien choisir son carrelage c’est avant tout faire en sorte qu’il réponde correctement aux besoins spécifiques de la pièce dans laquelle vous souhaitez l’installer. Est-ce une pièce humide ? Sujette à l’eau ou à la saleté ? Est-ce une pièce dans laquelle il y a beaucoup de passage ? La pièce est-elle au Rez-de-chaussée ou à un étage ?… Toutes ces considérations doivent rentrer en compte dans l’établissement de vos besoins en matière de carrelage. Vous trouverez donc ici tout ce qu’il faut savoir pour bien poser son carrelage et/ou demander un devis carrelage à une entreprise.

Quel type de carrelage choisir ?

pose-carrelage

Les matériaux de carrelage sont très diversifiés. En effet, il en existe pour les différents types de besoins associés à la pose du carrelage. Il convient alors, de définir en premier lieu, vos besoins spécifiques quant à votre nouveau carrelage.

  • Dans quelle pièce le carrelage va-t-il être posé ?

  • En extérieur ou en intérieur ?

  • L’endroit est-il exposé aux agressions de produits chimiques, à l’humidité, à l’eau… ?

  • L’endroit est-il situé au Rez-de-Chaussée ou à un étage ?

On choisira en effet le type de matériaux idéal en fonction de l’usage de la pièce. Ainsi, une pièce à fort passage nécessitera un matériau robuste, ; une pièce soumise à l’eau et à l’humidité devra éviter les matériaux poreux et ainsi de suite.

Malgré la quantité de choix disponible sur le marché, il y a certains types de carrelage qui sont utilisés plus couramment que d’autres en raison de leurs multiples qualités. Rappelons aussi qu’utiliser des matériaux répandus vous permettra d’obtenir des prix généralement plus intéressants sur votre devis pour poser du carrelage.

Le carrelage cérame et le carrelage grés cérame sont très appréciés car ils résistent aux tâches et à l’eau. Ce sont deux types de carrelage robuste qui possèdent de bonnes qualités de résistance au gel. De plus, ce sont des carrelages antidérapants. Le carrelage cérame et le carrelage gré cérame apparaissent être alors de bons choix pour des pièces telles que la salle de bain ou pour votre carrelage garage ou une installation extérieure. Ils coûtent tout deux entre 40 et 80€ du m².

Le carrelage grés finition émaillée coûte entre 30 et 55€ m², sa valeur bon marché et sa robustesse en font un revêtement de choix dans de nombreux logements. En revanche, la sensation de froid sous les pieds et son choix de coloris plutôt limité pourraient vous pousser vers d’autres propositions.

Le carrelage en terre cuite, la tomette par exemple, est un carrelage au sol que l’on trouve généralement dans les anciennes maisons. C’est un carrelage que l’on privilégiera autant en intérieur qu’en extérieur. En effet, il est robuste et très résistant à l’usure. De plus, sa porosité vous assurera une qualité antidérapante. Notez toutefois que cette qualité lui portera préjudice dans vos salles d’eau. Il vaut mieux, en effet, éviter les carrelages poreux dans vos pièces soumises à l’eau. Aussi, l’entretien du carrelage en terre cuite est une donnée importante à prendre en considération. Ce type de carrelage nécessite un traitement hydrofuge en 3 couches ainsi qu’une couche de cire antitaches et une autre de protection à base d’huile de lin par exemple. Ce traitement est à renouveler régulièrement pour assurer la durabilité de votre revêtement de sol. Enfin, en fonction de la taille des carreaux, comptez entre 45 et 100€ le m². Pour plus de détail sur les différents types de carrelage, consulter notre article dédié : “Quel type de carrelage choisir ?“.

Comment connaitre la résistance de mon carrelage ?

La résistance du carrelage est une donnée importante qui varie en fonction de l’utilité de la pièce dans laquelle le carrelage va être posé. Une pièce dans laquelle il y aura beaucoup de passage nécessitera un carrelage plus résistant qu’une pièce soumise à de moins fortes sollicitation. Ainsi, vous n’utiliserez pas un carrelage classé de la même façon dans vos couloirs et dans vos chambres. Pour bien choisir la résistance de votre carrelage, il faut vous référer au classement UPEC qui divise les locaux en différentes dénomination : P2, P3, P4, P4s.

  • Les locaux P2 ou P3 font référence aux locaux à faibles sollicitations. Ce sont ceux destiné à un usage pédestre et activités humaines usuelles. Les pièces à vivre que sont les chambres, salons, bureaux sont compris dans cette catégorie.

  • Les locaux P4 sont des lieux à sollicitations modérées. La cuisine ou les couloirs y sont assimilés. Voir notre article sur le carrelage pour la cuisine.

  • Les locaux P4s, sont, quant à eux, des locaux à fortes sollicitations telles que votre garage, par exemple, soumis à de fortes charges.

Le classement UPEC est le seul indicateur fiable quant à la résistance de votre carrelage au sol. Le négliger pourrait être source de nombreux problèmes peu de temps après l’installation de votre nouveau carrelage. Lors de votre demande de devis pour carrelage assurez-vous que l’entreprise vous conseillera un carrelage à la résistance suffisante pour la/les pièces.

Quelle couleur et taille pour mon carrelage ?

choisir-carrelage

Parmi tous les types de carrelages existants, il existe un nombre indéfini de coloris tout matériaux confondus. En plus d’être un élément très intéressant en matière d’hygiène, d’entretien et de durabilité, il devient aussi un élément de décoration à part entière. En effet, le carrelage est très populaire pour les possibilités presque infinies qu’il met à disposition des particuliers. Ainsi, la couleur et la taille de vos carreaux de carrelage mural ou de carrelage au sol sera en grande partie définie par le rendu architectural souhaité.

Choisissez l’effet que vous voulez donner à votre pièce en fonction de vos goûts. Alors que le style contemporain, qui met à l’honneur les matériaux brutes au sein de grands espaces épurés, est de plus en plus apprécié, il est toujours possible d’opter pour un style plus intimiste et traditionnel, dans lequel des couleurs chatoyantes et des matériaux plus couramment utilisés (et meilleur marché) seront plus appréciés.

Nous ne pouvons pas décider de ce qui vous conviendra le mieux en termes de couleur et de taille de votre carrelage, toutefois, nous pouvons vous donner quelques petites astuces pour faire ressortir au mieux le cachet de vos pièces.

Vos pièces n’ont pas besoin d’être immenses pour recevoir un carrelage au sol composé de grands carreaux ! Au contraire, plus vos carreaux seront grands, plus votre pièce paraitra grande. Ainsi, si vos locaux sont un peu étroits, privilégiez des carreaux au format 60×60 ou même 120 x120 pour donner une plus grande impression d’espace. En revanche, des petits carreaux ont tendance à rétrécir une pièce et à accentuer le quadrillage, ce qui peut paraitre un peu lourd visuellement.

Les couleurs claires et sobres accentueront aussi cette impression de grandeur tout en ajoutant une touche de douceur et de légèreté à vos pièces de vie. De plus, faire le choix de couleurs telles que le beige ou le gris foncé vous assurera de plus larges possibilités quant aux choix des meubles qui habilleront votre pièce.

Pour les amateurs de parquets, vous pouvez aussi faire le choix d’un carrelage posé en lamelle ou d’un carrelage imitation parquet ! Vous aurez ainsi esthétiquement un rendu parquet et techniquement tous les avantages offerts par le carrelage au sol.

Les dimensions standards de carrelage sont les suivantes (en cm) : 30×30 40×40 45×45 60×60 100x 100 120×120.

La décoration de votre intérieur est un élément de taille puisque celle-ci vous permet, à vous et à votre entourage, de vous sentir bien dans votre maison. Si vous demandez un devis carrelage à des professionnels, n’hésitez pas à leur faire part de vos envies décorative ! Ils seront à même de vous prodiguer des conseils personnalisés.

Quel type de pose choisir pour mon carrelage ?

prix-carrelage

Il existe deux façons de poser son carrelage : la pose scellée ou la pose collée. Ces deux types de pose peuvent être effectuées en rénovation ou sur du neuf. La pose collée est la pose de carrelage la plus facile mais dans certains cas, la pose scellée sera nécessaire. En effet, déterminer le type de pose pour votre carrelage revient à mettre en évidence deux points importants :

  • Dans du neuf ou de la rénovation, vos câbles et réseaux d’alimentation en électricité et en eau chaude et froide passent-ils dans le sol ?

  • Dans de la rénovation, le sol déjà existant est-il propre et plat ?

Si vos câbles et autres réseaux passent dans votre sol, la pose scellée s’imposera, de même si, dans le cas d’une rénovation, votre sol n’est pas plat ou qu’il comporte des défauts. En effet, pour répondre à ces deux problématiques, un ravoirage (couche de quelques centimètres d’épaisseur sous le carrelage) est indispensable pour rattraper les niveaux ou faire passer les réseaux.

En revanche, si vos réseaux d’électricité et d’eaux passent directement dans la structure de votre habitation ou que votre sol est en très bon état, alors une pose de carrelage collé sera suffisante. Pour en savoir plus, nous vous conseillons de lire notre article sur la pose de carrelage scellée et collée.

Autre élément de la pose : les joints. Les joints permettent de lier les carreaux de carrelage entre eux. Ils doivent être étanches et résistants tout en permettant la dilatation du carrelage. Le phénomène de dilatation est inévitable puisqu’il est induit par le chaud et le froid qui font bouger légèrement le carrelage, surtout en intérieur. Il est donc très important de faire des joints de dilatation de bonne qualité.

Pour être sûr d’obtenir un travail de qualité, nous ne pouvons que vous conseiller de faire appel à des professionnels. En demandant un devis carrelage, vous serez certain de recevoir des conseils et des avis professionnels qui vous garantiront les meilleurs choix en fonction de vos besoins en carrelage.

Déposer son carrelage : attention à l’amiante !

carrelage-salle-de-bain

Il est possible que vous souhaitiez complètement changer votre sol en enlevant le sol déjà existant. Si c’est le cas, soyez très vigilent ! Si vous voulez déposer vous-même votre ancien sol et que votre logement est ancien nous vous conseillons vivement de faire faire un diagnostic amiante. En effet certaines colles ou matériaux utilisés lors de la pose de vos anciens sols (carrelage, sol souple ou moquette) peuvent contenir de l’amiante. L’amiante est très nocif pour votre santé, en cas de doute nous vous déconseillons de faire vos travaux vous-même.

Si après diagnostic celui-ci révèle la présence d’amiante dans vos sols ou dans vos murs, sachez que le prix d’une dépose sera plus cher que normalement. En effet, l’amiante nécessite une prise en charge très particulière qui implique directement des charges supplémentaires élevées.

Pour ces raisons, si cela est possible, nous ne pouvons que vous conseiller de garder le sol préexistant et de refaire votre nouveau sol par-dessus à l’aide d’un ravoirage (si nécessaire) ou directement en collant vos nouveaux carreaux (si possible).

Carrelage extérieur

Choisir un carrelage extérieur pour réaliser sa terrasse ou la plage de sa piscine s’avère être un choix pertinent. Bon marché, facile à installer et facile d’entretien, le carrelage saura parfaitement s’adapter à vos extérieurs pour un rendu général de votre habitation encore plus soigné. En choisissant un carrelage en grés de cérame ou en pierre naturelle, vous aurez face à vous différentes options qui allieront performance et qualités esthétiques. Si vous n’y pensiez pas encore, le granit serait idéal pour un espace vert et zen dans votre jardin, tandis qu’un carrelage en lamelle rendu bois serait parfait pour une terrasse originale bon marché. Si vous êtes intéressé par poser du carrelage en extérieur, nous vous recommandons de lire notre article sur le carrelage extérieur ou de demander conseil à un professionnel au moment de l’établissement de votre devis carrelage !

L’entretien de mon carrelage

Après avoir installé votre nouveau revêtement de sol, il sera aussi très important d’en prendre soin ! Pour éviter un vieillissement prématuré de votre carrelage, il est nécessaire de procéder régulièrement à un entretien efficace de vos surfaces au sol et murales. Le gré cérame, plus couramment utilisé, n’a besoin que d’un entretien classique à base d’eau et de produit nettoyant. Vous pouvez utiliser du détergent classique ou tout simplement des méthodes plus naturelles grâce au vinaigre blanc ou au savon noir.

Sachez toutefois que d’autres types de carrelage, la tomette notamment, font l’objet d’un entretien plus approfondi. Il conviendra en effet pour ces types de carrelage en terre cuite, de poser des joints hydrofuges auxquels il faudra prêter une attention particulière. Il faudra aussi protéger votre carrelage en terre cuite contre les rayures et les tâches. Pour en savoir plus sur les différentes méthodes d’entretien de votre carrelage, nous vous recommandons de lire notre article sur le sujet.